Emmaüs France est un mouvement global initié par l’Abbé Pierre en 1949. Il n’a cessé de se développer partout sur le territoire avec pour but de rappeler à chacun que tout individu a droit à la dignité. C’est pourquoi Emmaüs France, les communautés d’Emmaüs d’Île-de-France et l’Association Emmaüs Paris ont fait naître de nouvelles associations d’Emmaüs afin de lutter contre l’exclusion. Nous avons rencontré deux créatrices des ateliers Emmaüs Défi et Emmaüs Alternatives motivées à mener à bien leur mission.

 

PNM : Bonjour. Pourriez-vous nous parler de votre métier et de votre rôle à Emmaüs ? Quelles sont les valeurs promues par Emmaüs ?

 

ED & EA : Bonjour ! Nous représentons le groupe design et artisanat d’Emmaüs. Aujourd’hui nous sommes deux à présenter nos créations. Nous travaillons dans des ateliers de créations au sein des chantiers d’insertion d’Emmaüs Défi – qui sont basés dans le 19ème arrondissement de Paris – et d’Emmaüs Alternatives qui est dans le 2ème arrondissement. L’idée est d’utiliser la créativité comme billet d’insertion professionnelle et de favoriser un retour de l’estime de soi, aux travers de la création d’objets. Nous visons ainsi le développement de compétences techniques, en ce qui concerne l’atelier bois et textile d’Emmaüs Défi, mais aussi, des compétences transférables dans d’autres métiers à travers le projet les Résilientes, l’atelier d’Emmaüs Alternatives.

« L’idée est d’utiliser la créativité comme billet d’insertion professionnelle et de favoriser un retour de l’estime de soi à travers la création d’objets. »

ED & EA : Tous nos objets sont faits à partir de récupérations, dans l’idée de pouvoir valoriser tout ce qui n’est pas valorisable en l’état. Tout ce qui part à la benne ou au recyclage est récupéré au sein des ressourceries et des associations Emmaüs pour créer des collections uniques.

 « Tous nos objets sont faits à partir de récupération dans l’idée de pouvoir valoriser tout ce qui n’est pas valorisable en l’état. »

PNM : Vous travaillez donc en synergie entre les différents ateliers et en leur sein ?

ED & EA : Dans les ateliers nous travaillons en équipe. Il y a 5 personnes à l’atelier couture, 5 autres à l’atelier bois et, au sein d’Emmaüs Alternative chez les Résilientes, on compte actuellement 3 salariés.

PNM : Êtes-vous satisfaite du projet du Paris Night Market ? Quelles sont vos impressions sur l’ambiance du marché ?

ED & EA : Ce n’est que le début mais c’est sympa, le cadre chouette ! L’espace des Canaux est magnifique et la vue est superbe !

PNM : Merci pour vos réponses ! Disposez-vous d’un site d’information pour les plus intéressés ?

ED & EA : Bien sûr ! Vous pouvez nous retrouver sur les sites de « Emmaüs Défi » ou sur celui de « Emmaüs Alternatives » x « Les Résilientes » ! A bientôt.